matrice


matrice

matrice [ matris ] n. f.
• 1265; lat. matrix
1Vieilli Utérus. Inflammation de la matrice. métrite. Fig. « La terre, inépuisable et suprême matrice » (Hugo).
2(1556 ) Techn. Moule qui, après avoir reçu une empreinte particulière en creux et en relief, permet de reproduire cette empreinte sur un objet soumis à son action ( forme); une des deux parties d'un moule à compression. La matrice d'un disque. Grav. Coin original d'une médaille ou d'une monnaie gravée en creux au poinçon.
3Math. Ensemble ordonné de n×p nombres, généralement représenté sous la forme du tableau, à n lignes et p colonnes, de ses éléments; ce tableau. Matrice réelle, complexe, de nombres réels, complexes. Produit, somme de deux matrices ( matriciel) . Matrice carrée, diagonale, inverse, adjointe. Utilisation des matrices pour la résolution des systèmes d'équation. Électron. Structure en réseau interconnecté en lignes et colonnes. Matrice de décodage à diodes.
Ling. Structure simplifiée dont on peut faire varier les termes. pattern.
4(1835) Admin. Matrice du rôle des contributions directes : registre contenant la liste des contribuables et l'indication de leurs facultés contributives, en vue de permettre la confection des rôles des impôts directs. Matrice cadastrale. cadastre.

matrice nom féminin (latin matrix, -icis) Synonyme vieilli de utérus. Géologie Synonyme de ciment. Imprimerie Parallélépipède de cuivre ayant reçu en creux l'empreinte d'un signe typographique, utilisé pour la fonte des polices de caractères et pour la composition mécanique. Mathématiques Famille (αij) d'éléments d'un corps K, (i, j) ∊ 1, …, n × 1, …, p, n et p étant deux naturels, habituellement présenté sous la forme d'un tableau rectangulaire à n lignes et p colonnes [matrice de type (n, p)]. Métallurgie Constituant principal d'un alliage présentant une certaine continuité, dans lequel sont enrobés les autres constituants. Monnaies Instrument en creux utilisé pour fabriquer les médailles par le procédé de l'estampage. Polymères Continuum constitué par un polymère dans lequel se trouvent dispersées des parties non miscibles avec lui. Dans un composite, liant qui assure la cohésion entre les différents éléments d'une armature formée de fibres, de tissu, etc. Statistique Arrangement ordonné d'un ensemble d'éléments, sous forme d'un tableau à double entrée comportant, dans le cas général, n lignes et m colonnes. (La matrice est carrée si le nombre de lignes est égal au nombre de colonnes, sinon elle est rectangulaire.) Technique Pièce métallique présentant un évidement destinée à la mise en forme d'un produit par découpe, déformation plastique ou par frittage et compactage. (Fabriquées par usinage électrochimique ou forçage à chaud, les matrices sont généralement en acier chromé). Textiles Instrument composé de deux plaques métalliques exactement superposées et percées de trous, qui sert au perçage des cartons pour les mécaniques d'armures et le métier Jacquard. Poinçon, molette qui servent pour la gravure des cylindres et des planches à imprimer les tissus et les papiers peints. ● matrice (expressions) nom féminin (latin matrix, -icis) Matrice de l'ongle, partie postérieure de la gouttière unguéale, contenant les cellules de Malpighi qui régénèrent l'ongle. Matrice du rôle des contributions, registre original où sont réunies, pour chaque commune, toutes les indications dont l'Administration a besoin pour dresser les rôles et établir la part de chaque contribuable dans les diverses contributions. Matrice fondamentale, tableau statistique indiquant l'importance des flux de biens et services s'établissant entre les différentes branches de l'appareil productif et entre cette structure productive et les constituants de la demande finale. Matrice à diodes ou à transistors, circuit électronique permettant d'effectuer des opérations de calcul et de commande. ● matrice (synonymes) nom féminin (latin matrix, -icis) Textiles. Instrument composé de deux plaques métalliques exactement superposées et percées...
Synonymes :
Synonymes :
- Géologie. ciment

matrice
n. f.
d1./d TECH Moule, généralement métallique, qui présente une empreinte destinée à donner une forme à une pièce.
d2./d MATH Tableau de nombres permettant de représenter une application linéaire, chaque nombre étant affecté de deux indices, l'un relatif à la ligne et l'autre à la colonne sur lesquelles il se trouve. (On définit des opérations sur les matrices, telles que somme, produit et inversion de matrices, qui sont à la base du calcul matriciel.)
d3./d FIN Registre d'après lequel sont établis les rôles des contributions.

⇒MATRICE, subst. fém.
I. — [La matrice est un moule naturel]
A.ANAT. Organe de l'appareil générateur de la femme et des mammifères femelles, situé dans la cavité pelvienne, destiné à contenir l'embryon et le foetus jusqu'à son complet développement. Synon. utérus. Col, ligaments, orifice de la matrice; chute, ulcère de la matrice. Dans les matrices à cornes les changemens de forme diffèrent suivant qu'il y a plusieurs petits dans chaque corne, ou qu'il n'y en a qu'un dans une corne, ou que l'unique foetus est contenu à la fois, comme dans la vache, dans une des cornes et dans le col (CUVIER, Anat. comp., t.5, 1805, p.151):
1. Si à la suite d'un accouchement laborieux les vidanges s'arrêtent par quelque imprudence, il survient une inflammation, et souvent à cette inflammation de matrice succèdent des obstructions de ce viscère.
GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p.302.
P. plaisant. Au matin, à peine l'époux choisi comme un moindre mal avait-il pris son petit déjeuner, qu'Angélique retournait à la matrice [chez sa mère] jusqu'à l'heure du coucher (MORAND, Homme pressé, 1941, p.81)
B.P. anal.
Milieu où quelque chose prend racine, se développe, se produit. La sphère est la matrice et le cercueil des formes. Tout en sort. Tout y revient (FAURE, Hist. art, 1909, p.128):
2. ... la plupart du temps la nature est, à elle seule, incapable de procréer des espèces aussi malsaines et aussi perverses; elle fournit la matière première, le germe et le sol, la matrice nourricière et les éléments de la plante que l'homme élève, modèle, peint, sculpte ensuite à sa guise.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p.125.
Matrice de l'ongle. ,,Partie du derme sous-unguéal qui répond à la lunule et à la racine de l'ongle`` (LOV.-VEILL. 1954). L'ongle de son pouce se cassa contre ses dents. Tu n'as pas des ciseaux? Il s'était mal cassé, de travers, jusqu'à la matrice (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.136).
BOT. Matrice de girofle. ,,Fruit du giroflier parvenu à maturité`` (BOUILLET 1859).
MINÉR. ,,Matériau fin, généralement sablo-argileux ou limoneux, emballant des éléments plus grossiers (galets ou blocs) dans une formation hétérométrique`` (GEORGE 1970). Les rochers du vallon n'avaient pas de formes humaines, comme parfois ça arrive. Ils étaient seulement des rochers, et tout à fait, avec des arêtes vives, comme fraîchement arrachés à la matrice, ou bien arrondis par le frottement des eaux (GIONO, Eau vive, 1943, p.67).
II. — [La matrice est un moule ou un cadre artificiel]
A.TECHNOLOGIE
1. Moule creux, en métal ou d'une autre matière, servant à donner une forme déterminée à un objet par compression, découpage, déformation ou emboutissage:
3. ... il retrouva les obus encore, un obus dont on avait coupé la chute de tête et la chute de fond, au sortir de la matrice, puis qu'on avait fixé à un tour, pour le calibrer extérieurement...
ZOLA, Travail, t.1, 1901, p.55.
2. MÉCAN. Outil de machine qui sert à imposer une forme à un matériau (d'apr. RAMA 1973).
3. MÉTROL. ,,Nom donné aux étalons des poids et des mesures qui servent à étalonner les autres`` (LITTRÉ).
4. NUMISM. ,,Nom donné aux carrés originaux gravés avec le poinçon`` (LITTRÉ). Matrice d'effigie, de croix, d'écusson, de légende. La frappe des monnaies et des médailles ne présente que deux matrices nommées coins (CHAMPLY, Nouv. encyclop. prat., t.15, 1927, p.125).
5. TYPOGR. ,,Petit bloc de métal portant en creux l'empreinte d'un signe typographique et servant au moulage des caractères`` (Impr. 1977). Matrices de la linotype. La ligne de caractère est fondue d'un seul bloc à partir de matrices en creux. L'idée première en revient à Otto Mergenthaler (...). En juillet 1886, il faisait pour la première fois au New York Tribune la démonstration de sa machine à composer «Blower» fonctionnant à l'air comprimé. Les matrices étaient disposées dans une série de tubes verticaux rappelant un jeu d'orgues (Civilis. écr., 1939, p.8-4).
B.DR. FISCAL
1. Matrice des impôts sur le revenu. ,,Liste des contribuables assujettis à l'impôt sur le revenu indiquant les bases d'imposition de chacun d'eux`` (BARR. 1974).
2. Matrice cadastrale. Relevé communal des parcelles de terrains par propriétaire, servant de base à la contribution foncière des propriétés (d'apr. BARR. 1974).
C.MATH. Arrangement de nombres sous forme d'un tableau rectangulaire ou carré comportant un certain nombre de lignes et de colonnes (d'apr. OLMI-JULY 1970). Calcul des matrices. Ces recherches ont, en particulier, mis en évidence le parallélisme existant entre la théorie des fonctions et valeurs propres et celle des matrices algébriques (Gds cour. pensée math., 1948, p.408).
D.Emploi adj.
1. Qui est considéré comme étant à l'origine de quelque chose. Couleur, pierre, taraud matrice. Dans les imprimeries où l'on traite (...) le zinc en vue de tirages (...), écrivains et graveurs exécutent (...) leurs travaux à l'endroit sur les planches matrices (CHELET, Lithogr., 1933, p.266).
2. LING. ,,En grammaire générative, la phrase matrice, ou suite matrice, est une suite dans laquelle une autre suite vient s'enchâsser au cours d'une opération d'enchâssement`` (Ling. 1972).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) ca 1268 anat. (BRUNET LATIN, Li Livres dou Tresor, éd. F.-J. Carmody, p.156), rare av. le XVIe s.; p. anal. 1858 matrice des ongles (LITTRÉ-ROBIN); b) 1770 fig. «milieu où quelque chose prend naissance» (D'HOLBACH, Système de la Nature, II, 162 ds GOHIN); c) 1845 bot. matrice de gérofle (BESCH.); 2. ca 1380 «matricule, registre» (Aalma, éd. M. Roques, t.2, 7284); 1804 la matrice du rôle de la contribution (Code civil, art. 2165, p.394); 3. a) 1520 impr. (La Librairie de Didier Maheu 204 ds WOLF (L.) Buchdruck 1979, 26); b) 1611 «carré original d'une médaille ou d'une monnaie gravé avec le poinçon» (COTGR.); 4. 1881 math. matrix subst. masc. (SYLVESTER ds C.R. Académie des Sciences, t.93, p.367); 1882 matrice (ID., ibid., t.94, p.396). B. Emploi adj. 1. 1530 la matrice eglise (Reg. cons. de Lim., I, 193, Ruben ds GDF.); 1690 eglise matrice (FUR.); 2. id. couleurs matrices (ibid.); 3. id. langue matrice (ibid.). Empr. au lat. matrix, -icis terme d'anat. et «registre». En anat., la forme matrice a supplanté au XVIe s. les formes pop. marriz/marris fém. (1300, Roman d'Appolonius, ch. 25 ds Rom. Forsch. t.34, p.20) encore dans quelques parlers et amarri masc., issu du précédent par agglutination de l'art. (1538, EST.). Voir aussi mère et utérus. Fréq. abs. littér.:214. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 503, b) 428; XXe s.: a) 134, b) 170.
DÉR. 1. Matriçage, subst. masc., technol. Opération effectuée à chaud ou à froid, au pilon ou à la presse entre des matrices, afin d'obtenir une pièce forgée de forme et de dimensions aussi rapprochées que possible de celles de la pièce usinée définitive. Le matriçage au pilon fatigue bien plus les matrices que (...) le matriçage à la presse (CHAMPLY, Nouv. encyclop. prat., t.15, 1927, p.142). Dans le travail en série, on forge les pièces en matrice: au moment du matriçage, il se forme tout autour de la pièce une bavure de 1 à 3 mm d'épaisseur (GORGEU, Machines-outils, 1928, p.271). []. 1re attest. 1902 (Nouv. Lar. ill.); de matrice, suff. -age. 2. Matricer, verbe trans., technol. Reproduire une forme grâce à une opération de matriçage. [Les] (...) moutons et marteaux à planche permettent de matricer avec une épaisseur de bavure très faible (GORGEU, Machines-outils, 1928 p.314). Les essais de macrostructure ont pour objet de déceler l'hétérogénéité chimique des aciers. Par ce procédé, on peut reconnaître si une pièce a été coulée, laminée, ou bien si elle a été découpée au lieu d'être matricée, si elle a été soudée, etc... En un mot, cette opération permet de définir le mode de fabrication (BARNERIAS, Aciéries, 1934, p.24). []. 1re attest. 1927 (CHAMPLY, op. cit., p.148); de matrice, dés. -er.

matrice [matʀis] n. f.
ÉTYM. V. 1265 au sens propre; du lat. matrix, même sens.
1 Anat. Vx. Utérus. Métrite, métro-.
1 Harvey prétend (…) que la seule différence qu'il y ait entre les vivipares et les ovipares, c'est que les fœtus des premiers prennent leur origine, acquièrent leur accroissement, et arrivent à leur développement entier dans la matrice (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, V.
En franç. d'Afrique. Organes sexuels de la femme.
Par anal. || Matrice de l'ongle, du poil.
2 Littér. Milieu d'où un être vivant, un organisme, un sentiment, etc. tire son origine, ou dans lequel il se développe, se nourrit…
2 (…) du sixième au neuvième siècle (…) il s'était formé et parlé en France une langue romane unique, type et matrice de toutes les autres qui se sont produites depuis (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 6. oct. 1851.
3 La terre, inépuisable et suprême matrice (…)
Hugo, la Légende des siècles, « Sacre de la femme », II.
3 (1556, imprim.). Techn. Moule qui, après avoir reçu une empreinte particulière en creux ou en relief, permet de reproduire cette empreinte sur un objet soumis à son action ( Forme). || Matrices utilisées pour estamper les métaux, dans le travail de la forge.Une des deux parties d'un moule à compression. || La matrice d'un disque.
Gravure. Coin original d'une médaille ou d'une monnaie gravée en creux au poinçon.
Typogr. Bloc de cuivre qui porte, gravée en creux par un poinçon d'acier, l'empreinte du caractère, et dans lequel est coulé l'alliage. || La linotype permet de fondre d'un seul bloc la ligne composée avec les matrices.
Métrol. (Rare). Étalon original d'un poids ou d'une mesure qui sert à en étalonner d'autres.
4 (Mil. XIXe). Math. Ensemble ordonné de np nombres (éléments de la matrice) dont chacun est affecté de deux indices variant respectivement de l à n et de l à p (n et p étant des entiers non nuls).Représentation, usuellement adoptée, d'un tel ensemble sous la forme du tableau, à n lignes et p colonnes, de ses éléments. || Matrices réelles, complexes, de nombres réels, complexes. || Dimensions d'une matrice : nombre de lignes et de colonnes qu'elle comporte. || Indice de ligne (i), indice de colonne (j) de l'élément général (aij) d'une matrice. || Matrice carrée (ou d'ordre n), dont les deux dimensions, n et p, sont égales. || Déterminant d'une matrice carrée. || Opérations définies sur les matrices (somme, produit, etc.). || Calcul faisant intervenir les matrices. Matriciel.
5 (1835). Admin. || Matrice du rôle des contributions directes : « registre contenant la liste des contribuables et l'indication de leurs facultés contributives, en vue de permettre la confection des rôles des impôts directs » (Capitant). || Matrice cadastrale. Cadastre.
DÉR. Matriçage, matricer, matriciel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • matrice — MATRÍCE, (1, 2) matrice, s.f. 1. (mat.) Sistem de numere grupate într un tablou dreptunghiular care are un anumit număr de coloane, linii sau rânduri. 2. (log.) Tabel reprezentând valoarea de adevăr a unui enunţ pe baza valorii de adevăr a… …   Dicționar Român

  • matrice — Matrice. s. f. La partie de la femme dans laquelle se fait la generation. La matrice d une femme. les ligaments de la matrice. l orifice de la matrice. cette femme a des maux de matrice. les vapeurs de la matrice. vapeurs de matrice, ce qu on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Matrice —   Comune   Comune di Matrice …   Wikipedia

  • Matrice — Matrice …   Wikipedia Español

  • mătrice — MĂTRÍCE s. v. colică, crampă, granat, mitră, muşeţel, paracherniţă, reumatism, spasm, spilcuţă, uter, ventrilică. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  mătríce (mătríci), s.f. – 1. (înv.) Uter, sîn matern. – 2. Crampe la noii născuţi. – …   Dicționar Român

  • Matrice — Ma trice, n. [Cf. F. matrice. See {Matrix}.] See {Matrix}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Matrice — Matrice, Flecken in der neapolitanischen Provinz Molise; 2000 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • matrice — s.f. [dal lat. matrix icis madre; utero ]. 1. (ant.) [organo genitale femminile in cui si sviluppa l embrione] ▶◀ utero. 2. [modello per la riproduzione di medaglie, monete, ecc., che da una forma negativa, in cavo o in rilievo, consente di… …   Enciclopedia Italiana

  • Matrice — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « matrice », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Matrice du mot latin matrix (matricis) …   Wikipédia en Français

  • MATRICE — s. f. T. d Anat. Viscère de la femme, dans lequel le Foetus se nourrit et s accroît jusqu au terme de la gestation. Le col, les ligaments, l orifice de la matrice. Cette femme a des maux de matrice. Chute, descente de matrice. Ulcère à la matrice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.